Nouveau printemps pour le Meurice Alain Ducasse

Nouveau printemps pour le Meurice Alain Ducasse

 

Le Meurice continue d’écrire son histoire en demeurant dans l’ère du temps. L’hôtel a fait appel à Philippe Starck pour ses espaces imprégnés de surréalisme, ainsi qu’à Alain Ducasse dont la cuisine nourrissait déjà l’âme des lieux.

La nouvelle carte du restaurant le Meurice Alain Ducasse exalte la philosophie de la cuisine du Chef. Excellence, élégance et expérience en sont les maîtres mots. Cuisine de l’essentiel toujours puisqu’elle reste fidèle à la vérité du produit et la lisibilité des recettes. Mais librement revisitée pour lui donner une impulsion nouvelle.

Chaque plat exprime la vérité du produit autour duquel il est construit. Par exemple, les carottes, l’artichaut et la betterave de Chioggia qui composent la Cocotte de légumes proviennent de Créance, en Normandie, où ils ont été cultivés dans le strict respect des règles de l’agriculture biologique.

 

 

 

Le plaisir du mangeur exige que la technique du cuisinier se fasse oublier. Et pourtant, de la technique, chez le chef exécutif Jocelyn Herland et sa brigade, il y en a ! Comme avec la complexité savamment maîtrisée avec ce filet de bonite qui est, tour à tour, très légèrement snacké pour lui donner de la tenue, puis fumé au bois de bouleau avant d’être mariné vingt-quatre heures dans un jus aromatisé.

L’essentiel en pâtisserie, pour le Chef pâtissier exécutif Cédric Grolet est de se débarrasser de l’excès de sucre et de gras qui empâtent les goûts – et le mangeur ! Mais aussi, limiter le nombre des ingrédients pour rendre les saveurs plus légères et plus lisibles.

 

 

 

Hôtel Le Meurice

228, rue de Rivoli
75001 Paris, France

www.alainducasse-meurice.com