Actualités

24 juillet 2014

Cet été, de Londres à Monaco en passant par Paris & St Tropez, faites une halte gourmande dans les établissements Alain Ducasse.


A Londres, le chef Damien Leroux partage avec vous son amour pour la cuisine de la Riviera, ses parfums, ses saveurs, ses couleurs...
A déguster : Ravioli aux artichauts et bourrache ; Salade tiède de poulpe et pomme de terre ; Rhubarbe et fraises, glace aux amandes
www.rivealondon.com

A Paris, au coeur de Saint Germain des Prés, Laëtitia Rouabah, chef de cuisine, vous invite à goûter : l’Œuf cocotte aux girolles, mouillettes aillées ; les Cuisses de grenouille façon Fernande Allard ; le Poulet du Bourbonnais rôti et les Fraises au jus, Chantilly et grosses meringues.
www.restaurant-allard.fr 

A St Tropez, Vincent Maillard vous invite à découvrir à quelques pas de la Place des Lices un assortiment de hors d’œuvre à partager ; Linguine aux palourdes ; Tropézienne à notre façon
www.alain-ducasse.com/fr/restaurant/rivea

En Provence, avant de vous rendre à la Bastide de Moustiers où le chef Christophe Martin organise le vendredi et le samedi soir, des soirées grillades sur la belle terrasse de la maison faites une pause à la Hostellerie de l'Abbaye de la Celle... Et laissez-vous séduire par la cuisine authentique et ensoleillée du chef Benoit Witz. Le chef est un des plus anciens collaborateurs d’Alain Ducasse dont il retranscrit fidèlement la philosophie culinaire. 

Pour terminer votre voyage... une Trattoria en plein cœur de Monaco !
Le chef Patrick Laine y réalise une cuisine généreuse et gourmande : antipasti, pizzette, risotti mais aussi poissons et viandes alla brace…
A déguster sur la magnifique terrasse surplombant la Méditerranée : le Loup de Méditerranée rôti, légumes confits à partager ou encore le Saint-pierre cuit au plat, condiment Riviera, et la Piccata milanaise, condiment câpres, citron et pignons, épinards…
http://www.alain-ducasse.com/fr/restaurant/la-trattoria-%E2%80%93-sporti...

 

2 juillet 2014

Un parfum ensoleillé d’orange et de citron, une touche acidulée venant de la pulpe et du zeste, une crème onctueuse et fondante, et l’odeur légèrement caramélisée de la pâte qui embaume quand on passe devant le kiosque…

Deux bouchées de plaisir avec le chou crème d’agrumes, à manger de toute urgence au kiosque Choux d’Enfer by Michalak.

 

Intersection de la rue Jean Rey et du quai Branly
75015 Paris • Tél 01 47 83 26 67
Métro Bir-Hakeim ou RER Champ de Mars-Tour Eiffel
En juillet : ouvert 7/7 de 13h00 à 22h00
En août : ouvert du jeudi au lundi de 14h à 21h - fermé le mardi et le mercredi 

 

2 juillet 2014
Les cours "spécial été" à l'Ecole de Cuisine

Profitez de l’été pour (re)découvrir nos cours de pâtisserie et de cuisine.
Dans une ambiance conviviale et décontractée vous réaliserez des plats aux couleurs de l'été.

Parmi nos cours cet été :

L'instant pâtisserie
Gelée de pastèque/menthe, sorbet framboise - Compotée de fruits noirs rafraîchis, fromage blanc, sarrasin - Milk shake framboise/menthe

Jour de fête : vive les vacances en cuisine ! (cours enfants)
Gaspacho yaourt/concombre - Tartines printanières - Smoothies aux fruits de saison

Grande cuisine
Gamberoni au poivre & citron, croque-fenouil, pistou acidulé - Pavé de loup de méditerranée en filet piqué d'olives de Nice, tomates socca

A partir de 90 € / 2h

23 juin 2014
Le Surf’n’Turf s'invite chez RECH

Alliance terre-mer par excellence, ce classique de la cuisine américaine autour du homard et du bœuf est servi chez RECH, le restaurant de poissons d’Alain Ducasse, du 27 juin au 26 juillet

Le Surf’n’Turf du chef Adrien : gourmand et estival !

Pour son Surf’n’Turf, Adrien Trouilloud, le Chef de Rech, souhaite « jouer sur les textures et les couleurs afin de mettre en avant des produits de saison qui appellent l’été ». Le résultat est un beau plat à partager pour deux personnes.

Dans l’assiette, un demi-homard breton relevé d’un jus réalisé à partir des têtes de homard légèrement revenues avec des aromates puis déglacées au cognac, et une noix d’entrecôte rôtie accompagnée d’un jus de bœuf. « Ces deux jus corsés et parfaitement assaisonnés lient agréablement le homard et le bœuf tout en conservant leurs saveurs respectives» nous explique Adrien Trouilloud. Petits poivrons, tomates cerise et cébettes constituent un accompagnement équilibré et apportent une touche de fraîcheur et du peps au plat. 

La Key Lime Pie,
un dessert frais
et acidulé

Pour terminer le repas, le chef pâtissier du restaurant, Nelson Mendoca, propose une Key Lime Pie.

Ce dessert typiquement américain est confectionné à base de citron vert et présenté traditionnellement en tarte.

Chez Rech, il prend la forme d’une glace « tarte citron » marbrée d’une marmelade et accompagnée d’une gelée de citron vert. Des éclats de meringue et de sablé et quelques zestes et chips de citron viennent sublimer le tout et apporter du croquant.

Ultra-frais, léger, parfait pour la saison !


Pour accompagner ce Surf’n’Turf le sommelier propose un duo franco-américain, au verre, en carafe et en bouteille.
Le choix est donné entre un blanc de Bourgogne sur le terroirde Pouilly-Fuissé du Domaine Thibert et un pinot noir de Californie produit par la winery Hahndans le vignoble de Monterey.


64 € par personne

23 juin 2014
Le Bœuf Fin Gras du Mézenc

LE BŒUF FIN GRAS DU MEZENC
Un produit d’exception à découvrir chez Aux Lyonnais du 04 mars au 26 juillet !

Le restaurant Aux Lyonnais, premier établissement labellisé « Bouchon Lyonnais » en dehors de Lyon, cultive un accueil chaleureux et décontracté. Le chef Francis Fauvel réussit à réinterpréter la cuisine lyonnaise en y ajoutant une touche de modernité qui la rend plus légère, plus accessible et encore plus savoureuse. Fidèle à la philosophie d’Alain Ducasse, il met à l’honneur les beaux et bons produits.

Le chef a choisi le Bœuf « Fin gras du Mézenc », Appellation d’Origine Contrôlée, exception régionale rarement proposée à la carte des restaurants parisiens. 
 

Une exception régionale : le bœuf Fin Gras du Mézenc est élevé au foin et à l’herbe sur le terroir du Mézenc (entre la Haute-Loire et l'Ardèche) et est engraissé durant le dernier hiver avec du foin naturel de montagne. Cette particularité fait de cette viande persillée un produit typique et saisonnier qui lui vaut la reconnaissance d’Appellation d’Origine Contrôlée.
Gabriel Gauthier, ambassadeur du goût et boucher à Clermont Ferrand, sélectionne un Fin Gras exceptionnel pour le chef d’Aux Lyonnais. Amoureux du Fin Gras, il participe activement au rayonnement de cette AOC et compare « les génisses à des jeunes filles en habit du dimanche ». 

L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) implique un lien étroit entre le produit, le terroir, et le savoir-faire de l’homme. L’AOC vous garantit que la provenance régionale de votre viande de bœuf lui donne des qualités gustatives et organoleptiques qui ne pourraient exister dans aucune autre région. Le Fin Gras, 3ème viande bovine de France à avoir obtenu la prestigieuse Appellation d’Origine Contrôlée (depuis 2006 et AOP depuis mai 2013), se distingue par sa saveur originale.

Un goût prononcé : le foin du Mézenc, très parfumé, libère des notes aromatiques dans la viande, ce qui la rend extrêmement goûteuse. La viande se démarque de celles issues de production classique par un goût plus prononcé, une couleur plus soutenue et par une tendreté supérieure. 
 

Le chef Francis Fauvel propose au fil des saisons plusieurs déclinaisons du Fin Gras : pot au feu, Parmentier, consommé ou encore piècesde bœuf rôties...

En ce moment à la carte :
Pièce de bœuf Fin Gras du Mézenc rôtie, haricots plats à la lyonnaise

Consommé de bœuf Fin Gras du Mézenc, ravioles aux girolles
Le menu déjeuner à 32 €, met à l'honneur : Parmentier de bœuf Fin Gras du Mézenc

« Chaque jour nous disposons d’un arrivage limité de pièces de bœuf Fin gras du Mézenc. Si vous souhaitez déguster ce produit d’exception, nous vous recommandons de le signaler au moment de votre réservation! »

Pièce de bœuf Fin Gras du Mézenc rôtie...

17 juin 2014
Les plats de tradition chez Benoit

Du 19 juin au 30 novembre 2014, Eric Azoug, le chef du restaurant Benoit, rend un bel hommage à quatre grands noms de la cuisine française en réalisant certaines de leurs recettes emblématiques dans la pure tradition.
De grands plats chargés d'histoire, à decouvrir ou redecouvrir en association avec des vins remarquables.

En juin et juillet : les chefs Auguste Escoffier et Fernand Point sont à l'honneur à la carte de Benoit.

Plat : Vol-au-vent de sole à la marinière  / Auguste Escoffier, 52€
2009 – Beaune 1er cru Grèves – Louis Jadot

Plat : Volaille en vessie / Fernand Point, 58€
2008 – Chambolle-Musigny – Clos du Village – A Guyon

Dessert : Les fraises Sarah Bernhardt  / Auguste Escoffier, 16€
2010 Sauternes – Château Haut-Bergeron

(Proposés au déjeuner et au diner)
 

Benoit
www.benoit-paris.com

À partir de 16 €

13 juin 2014
Rivea London : le chef dévoile la recette de la Socca

Les couleurs et les saveurs de la Riviera à Londres…
Damien Leroux, le chef du restaurant Rivea, nous parle de sa passion pour la cuisine du soleil, et nous dévoile la recette de la Socca, un des plats signature du restaurant.

« La cuisine que je réalise à Rivea London est le fruit de 10 belles années passées aux côtés d’Alain Ducasse en Provence et à Monaco. Le chef m’a transmis sa passion pour la Riviera, son terroir, ses produits, ses marchés, ses petits producteurs, sa cuisine… c’est tout cela qui m’inspire quotidiennement aujourd’hui. Je suis heureux de partager avec vous la recette de la Socca, parfaite pour l’été ». 

9 juin 2014
Déjeuner de printemps au restaurant le Meurice

La carte d'été est en place au restaurant d’Alain Ducasse au Meurice...
Son chef Christophe Saintagne vous invite à la découverte du nouveau menu déjeuner proposé à 85 euros. 

La ligne directrice en cuisine reste la même : d'apparence simple, mais pourtant radicale, cette cuisine de l'essentiel place le produit en véritable héros, et à travers lui, tous les producteurs qui mettent leur passion à son service. 

Laissez-vous séduire par le menu déjeuner, à découvrir dans l’une des plus belles salles à manger de la capitale, avec vue sur le Jardin des Tuileries.

Entrée et plat ou Plat et dessert : 85 €
Entrée, plat et dessert : 110 €
Entrée, plat, fromages et dessert : 130 €

Découvrez le restaurant

Menu déjeuner à 85 €

2 juin 2014
Des produits et des hommes

Les restaurants d’Alain Ducasse continuent de rendre hommage aux hommes et aux femmes passionnés qui leur fournissent les produits de grande qualité que l’on peut retrouver sur leurs cartes à chaque saison. Des belles associations à découvrir tout au long de l’année :

En juin et juillet : le veau fermier du Limousin élevé sous sa mère & les girolles tête de clou de barbes

Le veau fermier du Limousin élevé sous sa mère est un produit rare. Sa viande présente une couleur blanche à rosée, un grain très fin et persillé, ainsi qu’un gras blanc satiné et onctueux. La cuisson révèle pleinement son fondant et sa saveur. En accord parfait avec les girolles dites « têtes de clou », dont la chair blanc crème révèle un goût légèrement fruité et poivré. Ces champignons cueillis la veille en Corrèze par Jean-Pierre Barbès sont dans les assiettes pour le déjeuner !

 

Découvrez les plats proposés dans  nos établissements :

Allard
Blanquette de veau fermier aux girolles – 32 €
www.restaurant-allard.fr

Benoit
Pièce de veau fermier cuisinée en cocotte, girolles tête de clou, vrai jus – 62 €
www.benoit-paris.com


Hostellerie de l’Abbaye de la Celle
Poitrine et ris de veau à la sauge, primeurs de Vincent Duclos - 36€
www.abbaye-celle.com

Le Dali
Girolles sautées au citron confit, royale de soja - 38 €
Piccata de veau, tagliatelles aux agrumes - 48 €

 

Pour accompagner votre plat, le sommelier vous propose une sélection de vins de Provence « terroirs cachés » :

2000 - Côtes de Provence - Fazioli - Château La Mascaronne
2011 - Palette - Quintessence - Château Henri Bonnaud
2009 - Les Baux de Provence - Domaine Dalmeran

À partir de 32 €